L’encre à base de pollution recyclée

Pour des designs encore plus éco-responsables, nous avons la solution.

What’zhat étant une agence de design basée au Vietnam ce sujet nous touche doublement. En effet, les problématiques concernant l’encre et la pollution de l’air font partie de notre quotidien. C’est pourquoi aujourd’hui nous vous présentons l’histoire d’Air Ink.

LES DÉBUTS AIR INK

Lorsque Anirudh Sharma n’était alors encore qu’un étudiant, il fit un voyage en Inde. De son pays d’origine, il a pris cette photo plutôt artistique qui a réveillé chez lui une idée brillante : de l’encre noire à base de la pollution de nos pots d’échappement.

Plus de détails sur cette anecdote dans cette vidéo TED TALK.

Il se lance alors dans plusieurs expériences faites maison pour savoir si son projet est vraiment réalisable. C’est une réussite. Avec son équipe Nikhil, Nisheetj et Nitesh ils transforment alors leurs salons en lignes d’assemblage pour leurs stylos innovants. C’était en 2012, depuis la production n’a cessé de croitre et Ink Air est maintenant utilisé par des artistes à travers le monde.

COMMENT LE PM2.5 DEVIENT UNE ŒUVRE D’ART ?

Air Ink c’est d’abord Kaalink, la petite machine fixable sur n’importe quel pot d’échappement pour en extraire le PM2.5. Ce nom scientifique compliqué correspond en fait simplement à la poussière de pollution créée par nos voitures, motos, usines…

Un stylo correspond alors à 40 – 50 minutes de pollution d’un moteur Diesel. Cependant, vous devez être en train de vous demander si cette encre est alors totalement saine et de bonne qualité. Et bien c’est le cas. En effet, ce qui est dangereux dans la poussière de pollution ce sont les microparticules, si fines qu’elles passent dans nos poumons et dans notre sang ! En compactant ces particules dans l’encre elles deviennent alors inoffensives.

D’autant plus que le 1er novembre 2018, l’OMS annonce à Genève que la pollution tue 7 millions d’entre nous par an, Air Ink tombe donc à pique !

LES RÉALISATIONS MADE WITH AIR INK

En juillet 2016, l’équipe a collaboré avec Tiger Beer et ont réalisé une vidéo de promotion.

La vidéo a été un succès retentissant et a été reprise par des organismes de presse du monde entier. Les artistes ont donc commencé à affluer et à vouloir mettre la main sur un de ces feutres. En voici deux d’entre eux :

Kristopher Ho, Muraliste d’Hong Kong, son compte Instagram.

L’artiste Caratoes design un mur avec Air Ink. Image c/o CNN

LES AUTRES PROJETS SUR LA PLATEFORME KICKSTATER

Kickstarter qui fête en ce moment même ses 10 ans d’existance, est une plateforme qui met en relation des entrepreuneurs aux idées créatives et des contributeurs prêt à investir pour ces projets. C’est sur cette plateforme que Air Ink a pu obtenir le budget necessaire à son développement.

Ils classent les projets par catégories :

  • Art,
  • BD et illustration,
  • Design et technologie,
  • Cinéma,
  • Gastronomie et création,
  • Jeux,
  • Musique et édition.

Quelques-uns de nos projets favoris chez Whatzhat :

♻️ Iris – L’outil à dessin qui inspire la créativité

♻️ Via –  Les baskets waterproof fabriquées à partir de plastique d’océan recyclé

♻️ D’autres projets prometteurs qui redonnent confiance en l’avenir !

Pour suivre les aventures Air Ink n’oubliez pas de vous abonnez à leur page Instagram.

Back to the blog

JAGO, Le sculpteur de pierre

LE PAPE EST NU !

Jago est un artiste italien de trente et un ans, passioné par l’art de la sculpture. Un de ses mentors est Michelangelo (1475-1564), rien à voir avec la nouvelle pizzeria qui a ouvert en bas de chez toi ni avec les Tortues Ninja ! Mich-mich (pour les intimes) est connu pour avoir peint le plafond de la chapelle Sixtine (1505-1512) ça te rappelle tes livres d’histoire ? En gros la chapelle Sixtine, c’est la maison du pape au Vatican. Et ce Michelangelo y a peint cette fameuse fresque intitulée “Le Jugement Dernier”. Tu sais, cette grande peinture avec les deux mecs qui tendent leur bras l’un vers l’autre pour se toucher le bout du doigt ? Et bé c’est lui !

Jago se demande ce que Michelangelo aurait fait, aujourd’hui, s’il avait eu accès au réseaux sociaux. Imaginez, pouvoir suivre l’évolution de cette peinture en time-lapse sur facebook ! Jago ne veut pas manquer ça et film alors toutes ses créa. Je vous l’accorde la modestie italienne est au rendez-vous, mais c’est comme ça que nous les aimons, et peut_être aussi avec leur mini maillots rouges l’été sur la plage. L’idée véhiculée est qu’il est peut-etre plus intéressant de voir comment l’oeuvre est réalisée plutôt que l’oeuvre finale elle-même.

Le Pape est nu” est l’une des sculptures pour laquelle cette idée time-lapse est intéressante. Alors que ça sculpture du Pape était exposée, Jago reçois un message de son père lui disant “Mich-mich, le Pape se résigne et quitte ça robe religieuse”. Jago ramène la sculture chez lui et commence littéralement à le déshabiller avec ses outils. La version 2 de la sculpture est née et… le Pape est à poil ! Grazie Jago.

Du même artiste

Jago regorge de ressources et de concepts intéressants. Ci-dessus un petit exemple avec le “Muscle Minéral“, le “Train” et “Escalibur“. Saviez-vous que la AK-47 en plastique est le jouet pour enfant le plus populaire dans le monde ? La vraie se trouve facilement au Congo au même prix qu’une Xbox®.

iMac with Pinterest Page of artist Jago, sculpting sculptor

FLAMINGOSIS, un hymne à l’été éternel

Écoutez-moi ça et laissez-vous porter par la lecture

L’art peut avoir des connotations négatives et peut exacerber vos sombres pensées. Mais ce n’est pas le cas de l’artiste présenté ici qui est à l’antipode du pessimisme.

Vous fermez les yeux et inspirez le doux air de Miami. Laissez le soleil chauffer votre peau. Vous êtes étendu sur un transat pendant un qu’un modèle aux muscles saillant vous fait de l’air à l’aide d’une feuille de palmier gigantesque. Quelque part, au loin de votre vaste jardin au gazon parfaitement coupé et au large buisson taillé en forme d’animaux d’Afrique les vagues clapotent délicatement contre votre yacht. Vous prenez un autre croc de…sandwich et plongez tête la première dans la piscine d’eau minérale italienne importée. L’eau est bonne. Bonne, en effet. Vous refaites surface pour reprendre votre souffle. Juan Carlos est là, au bord de la piscine, et vous attend avec un cocktail de fruit. Vous montez l’échelle et lui pincez gentiment les fesses. Il vous sourit et vous fait un clin d’œil, le coquin. Vous prenez une gorgée. Le nectar vous donne des frissons.  Sexe, diamants, chats exotiques et noms de voitures avec noms imprononçables. Le calcaire chaud vous chatouille les pieds. Vous flânez dans la maison avant de vous étaler sur votre sofa Herman Miller, votre regard s’attarde sur la silhouette nue du Picasso dans votre salon. Elle vous rend le regard avec envie, la jalouse ! Vous vous apprêtez à prendre une petite sieste quand soudainement votre patron vous tapote l’épaule et vous demande ou vous en êtes sur le rapport trimestriel. Vous vous réveillez dans votre box devant un tableau Excel…

Hommage à @moosalini le poète

Quand vous écoutez Flamingosis  vous ressentez une vague de positivité et d’optimisme. Comme si, le future sera meilleur et le soleil d’été ne s’arrêtera jamais de briller. Le monde de Flamingosis est comme un univers parallèle où les codes culturels des années 60 et 70 auraient survécus jusqu’à aujourd’hui.

Cet artiste unique, au travers du remixe et du sampling arrive à créer un pont à travers le temps et remet au goût du jour des chansons plus ancienne pour en faire ressortir le groove. Et ça marche, les pistes de ses albums s’enchaînent, avec différents styles allant du disco au hip-hop et au jazz mais toujours dans un ensemble gracieux qui est la signature de l’artiste

L’homme derrière le nom de Flamingosis, un Américain du nom d’Aaron Velasquez se dit être ”un homme sensible avec un plan qui groove”. Le musicien a commencé sa carrière en 2014 et a sorti un nouvel album chaque été depuis.

Le nom “Flamingosis” qui ressemble énormément au nom anglais pour Flamand rose est en vérité le nom d’un mouvement de frisbee inventé par son père, un ancien champion de ce sport. Un hommage à son père à qui il doit beaucoup de ses influences en termes de musique.

Que vous soyez déjà connaisseur de ce genre de music ou que vous avez besoin d’une passerelle pour vous lancer dans le style de musique instrumentale, n’hésitez pas à visiter Flamingosis sur Bandcamp ou sur sa chaine Youtube. Son niveau de créativité est hors normes, et à vrai dire, une référence pour ceux qui aiment la bonne musique.

Alors, avez-vous aimé le voyage?